Sebastião Salgado, exposition « Blessures » à Paris

0
807
Vernissage exposition inédite Sebastiao Salgado à Paris Espace Krajcberg
Vernissage exposition inédite Sebastiao Salgado à Paris Espace Krajcberg

Sebastião Salgado est un homme de cœur et dans sa nouvelle expo inédite il révèle qu’il a le cœur brisé par la situation actuelle et le dédain des autorités pour la préservation et protection de l’Amazonie.

Empoisonnement de l’eau  potable par l’exploitation minière sauvage, déboisement pour la commercialisation des bois précieux, incendies volontaires, affaiblissement des populations indigènes abandonnées à leur sort dans une dispute sans merci durant une pandémie implacable. 

Vernissage exposition inédite Sebastiao Salgado à Paris Espace Krajcberg

Dans ma vie d’homme j’ai rarement rencontré un personnage aussi charismatique, humble et talentueux. Il y a 25 ans je m’occupais  de ses voyages au Brésil et aujourd’hui je me suis trouvé à servir du Pão de Queijo, ce délice gastronomique du Minas Gerais et du Açai, ce majestueux fruit d’Amazonie que nous essayons de protéger de la bêtise humaine qui s’acharne à bruler les arbres plutôt que de ramasser et consommer  les fruits. 

« L’homme à deux millions d’arbres » a planté une foret et redonné vie à une hacienda qu’il avait hérité presque désertique avec son épouse Lélia Warnick dans l’état du Minas Gerais. 

Comme Salgado mon cœur est rempli des « Blessures » du gouvernement de la sottise,  du royaume des mensonges, de la langue de bois, des intérêts sordides, du mépris de l’autre, du manque d’empathie, d’éducation, de culture de respect et d’éthique.    

Vernissage intimiste de l’exposition Blessure à Paris Espace Krajcberg

Récemment j’ai été accusé de « esquerdopata » (« gauchopathe ») par quelqu’un que je considérais un ami à l’époque. J’ai entendu des commentaires au sujet de Marielle Franco, élue de Rio de Janeiro,  assassinée dans sa voiture par 9 balles à bout portant, qui affirmaient que  c’était bien ce que méritait une militante de la cause LGTB. 

Nos indiens, à qui l’on brûle les terres et empoisonne les fleuves avec du mercure , se voient refuser de l’eau potable et des médicaments pour soigner les maladies apportées par l’homme « civilisé » 

Quo usque tandem abutere, Catilina, patientia nostra? 

Jusqu’à quand seront nous obligés de supporter tant d’injustice, de crimes contre l’humanité, de mensonges inacceptables qui détruisent ce qui reste d’humanité dans le cœur de la planète terre ?  Faudrait-il que les épidémies, les dérèglements climatiques, les pollutions, la sècheresse, les inondations ou les guerres exterminent  la vie humaine pour que la terre continue à tourner paisiblement ?

Vernissage exposition inédite Sebastiao Salgado à Paris Espace Krajcberg

Merci Salgado d’utiliser votre talent, votre poésie et votre notoriété pour dénoncer  les  crimes absurdes pratiqués en toute impunité blessant les intérêts des générations futures, la flore, les animaux, les indiens et toute personne pourvue de bon sens. 

Les Blessures cicatrisent avec le temps mais peuvent aussi mener à la mort nous avons encore peut-être le temps de faire le choix le plus judicieux.  

ESPACE FRANS KRAJCBERG
CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, ART ET NATURE
Chemin du Montparnasse, 21 avenue du Maine, 75015 Paris

Exposition du 25 septembre 2020 au 27 février 2021
Ouvert du Mardi au Samedi, de 14h à 18h.

Pour en savoir plus sur l’exposition : cliquez ici. 

Photo : © Sebastião Salgado, État de Acre, Brésil, 2016.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here